Entretien avec Manel Nogué, propriétaire de la ferme Illa Camps (Sora, Barcelone, Espagne)

La ferme Illa Camps est l’une des fermes les mieux gérées de la région d’Osona en Catalogne.

Ce n’est pas eux qui le dissent mais le Département d’Agriculture, de bétail, de pêche et d’alimentation (DARP) en Catalogne, qui leur a octroyé un prix pour avoir supprimé l’utilisation de médicaments sur la pratique zootechnique, car ils représentent le meilleur exemple de résultats économiques en suivant la législation et pour ses bonnes pratiques en termes de bien-être animal et gestion sanitaire.

Nous avons interviewé un de ses propriétaires, Manel Nogué, qui nous a raconté le secret de leurs résultats :

1. Ça fait combien de temps que vous connaissez TEGASA ?

Ça fait plus de 12 ans que je connais Tegasa. Nous cherchions des conseils nutritionnels pour améliorer les conditions sanitaires globales de notre ferme et aussi une méthode pour supprimer la diarrhée endémique présente dans la ferme, laquelle était difficile à résoudre, même en utilisant des médicaments dans les fourrages avec des antibiotiques stimulateurs de la croissance nous n’arrivions pas a le resoudre.

2. Est-ce que vous pouvez nous donner une vue d’ensemble de comment vous vous structurez et le numéro d’animaux que vous élevez ?

Actuellement, la ferme est de 1.100 mères en cercle fermé qui se compose de deux espaces : le premier se trouve la salle couverte, avec les parcs de gestation et les maternités ; le deuxième avec les salles de transition, ou il y a une moyenne de 3.800 porcelets du sevrage de 8-9 semaines de vie.

3. Quels produits de TEGASA vous employez ?

Nous employons un correcteur vitaminé-minéral pour les mères, spécialement pour équilibrer le post-partum au niveau nutritionnel ; un fourrage complémentaire granulé pour améliorer la fertilité après le sevrage et après pendant 15 jours (FERTICOMPLEX E) ; un lacto initiateur (SUISTAR) pour la première semaine de vie avec lequel on fait une bouillie avec de l’eau. ; un deuxième lacto-initatieur pour les deux trois jours après le post-sevrage (INIPOR), tout le fourrage pre-starter (produit dans une usine avec notre noyau PORCELETS SEVRAGE 12,5% et un concentré de protéine végétale TEGAPROT -50), un starter (produit avec notre noyau PORCELETS IBERPLUS S-2,5). Le dernièr produit que nous avons testé est le PRONIDUM.

4. Quelle était votre situation avant de commencer à utiliser ces produits ? Quelle problématique concernant vos animaux aviez-vous?

Nous avions des problèmes de diarrhée globalement à cause des coliformes et de la coccidiose, nous avions des hauts niveaux de mortalité néonatale, lesquels finalement se sont reduits à 1%, les porcelets présentaient en plus des problèmes de croissance, à cause de la médication des fourrages. De surcroît tout ça causait un coût économique attribué a la médication, ainsi qu’une augmentation des heures de travail.

5. Au sujet du PRONIDUM, pourquoi vous l’avez commencé à utiliser et si vous l’utilisez encore?

Principalement, parce que nous avions une diarrhée généralisée, laquelle était vraiment difficile à contrôler et nous cherchions une solution. Après avoir utilisé PRONIDUM nous avons pu vérifier son efficacité et aujourd’hui nous continuons à l’utiliser.

6. Avant d’utiliser PRONIDUM comment vous vous occupiez des problèmes de contamination des porcelets dans la salle d’accouchement ?

Avec Toltrazuril (Boycox).

7. Est-ce que vous recommanderiez l’utilisation de ce produit à d’autres éleveurs?

Absolument, vous avez même pu le voir, aucune trace de contamination.

8. Quels éléments croyez vous peuvent être intéressants pour les éleveurs concernant son utilization ?

A mon avis, il y a trois éléments très importants :

Tout d’abord, c’est un produit qui fonctionne, après l’avoir utilisé la diarrhée s’est arrêtée.

Puis, son usage est très simple et efficace, la mère doit prendre une unique dose, rien d’autre.

Et en plus, on fait des économies en termes de coût de la main d’œuvre, les porcelets ne sont pas manipulés, ce qui est beaucoup mieux pour leur bienêtre. En fait, c’est moins cher qu’avant.

9. Est-ce que selon vous ce produit se démarque de sa concurrence ?

A mon avis il n’y a pas de concurrence directe, je ne connais aucun produit similaire, que l’on peut donner à la mère pour éviter la contamination des porcelets.

10. Quels ont été les sources d’enseignement que vous avez dernièrement utilisé pour répondre les exigences dans votre quotidien ?

La source est l’assistance technique que nous offre Tegasa et tout particulièrement Susana, qui a suivi chaque pas du modèle nutritionnel et de manipulation, qui a su donner des indications au personnel. Nous croyons qu’une relation de confiance est essentielle pour bien choisir les produits à utiliser pour chaque étape de production de la ferme.